L’essor des marques Streetwear

Le concept streetwear

Le concept de "streetwear" est en fait un terme assez courant dans le monde de la mode contemporaine. Il fait allusion à un style particulier de mode de rue, qui puise ses racines dans la culture de la rue et le skateboard californiens, mais comprend également des aspects de la haute couture contemporaine et du monde du hip-hop

Mais quelle est l'origine réelle du streetwear ? Avec la tendance de la mode moderne à se décliner en tant de sous-genres différents et distincts, il peut être délicat de faire la distinction entre les modes et les classiques. Mais il apparaît que le streetwear, ou du moins la tendance urbaine au sens large, est là pour y demeurer.

Aux origines du streetwear

Le streetwear a émergé aux États-Unis au beau milieu des seventies avec l'essor de la culture citadine et de ses diverses manifestations, comme les sports aux planches (skateboard et surf), la musique (punk, hip-hop) et les arts urbains (graffitis).

Comme le suggère son nom, elle est apparue dans la rue sous la poussée de la jeunesse des quartiers difficiles. Une forme qui leur permettait de manifester leur adhésion à une culture et de faire valoir leur singularité dans une communauté qui avait tendance à les mettre à l'écart. N'ayant pas de grands moyens économiques, ces jeunes ne pouvaient pas s'offrir des vêtements de marque, ils se contentaient donc de ce qu'ils possédaient. Ce qui importait n'était plus les vêtements en lui-même mais la manière dont il était porté. Une réalité qui les a poussés à être aussi imaginatifs que possible et qui entrainé la naissance de nombreux codes urbains.

Shooting streetwear vintage par Fäte workshop

Les bases fondamentales du courant streetwear sont donc l'authenticité, son originalité et la liberté. Des fondements qui ont accompagné le courant dans chacune de ses mutations et qui sont toujours en vigueur aujourd'hui.

Arrivés en métropole dans les années 90 et répandus grâce à des films comme "La Haine", des enseignes comme Com8 Dia, ou Wrung, et l'arrivée du mouvement rap (NTM et IAM), la culture urbaine et le style vestimentaire streetwear ont rapidement touché un public large, autant en genre, qu’en âge ou en communautés.

L’arrivée du streetwear haute couture

Au beau milieu des années 1980, Nike monopolisait le marché des sneakers streetwear en milieu urbain, et de nombreuses autres marques de prêt-à-porter vintage comme Champion et Timberland étaient aussi étroitement impliquées dans ce milieu. Au milieu des années 90, le développement de la culture "bling-bling" a été à la source de la montée en puissance des grandes enseignes de luxe qui ont commencé à plonger leurs orteils dans le marché de la mode streetwear, comme Gucci et Burberry.

Le streetwear : une mode contestatrice

La mode streetwear est en général assimilable au mouvement des gens.  C'est un phénomène qui n'a pas de règles très strictes, et qui est en constante évolution en raison de la rue (ou pour le dire de façon un peu moins ringarde, des pressions extérieures de la culture moderne et des sous-cultures). Pour certains, le streetwear est né d'une réponse aux styles fabriqués en série de la mode "mall", et que c'était un moyen pour les individus de s'exprimer, en développant leurs propres styles pour se détacher de la monotonie du courant majoritaire.

Le Japon et le streetwear

Les designers de streetwear japonais qui s'inspirent de la culture pop nippone ont créé de nombreux motifs en reprenant des Kanji ou des éléments populaire comme des boites de Ramen, des sushis, des personnages d’anime … et ont eu une importante influence sur beaucoup de créations. De nos jours, le streetwear Japonais s’est démocratisé dans le domaine de la haute couture avec des marques comme BAPE, Comme des garçons ou simplement les montres G-shock très présente dans les outfits streetwear.

T-shirt streetwear japonais par Fäte workshop


Nous nous plongerons dans le streetwear Nippon dans un article dédié à cela très prochainement.

Les rappeurs et le streetwear

On ne peut pas aborder les rappeurs marquants sans mentionner ASAP Rocky, qui, depuis ses débuts, a fait découvrir un nombre impressionnant de marques de vêtements. A ce jour il est le rappeur qui a fait découvrir le plus de marques. Ces marques de streetwear sont entre autres : Comme des Fuckdown, Pigalle, Black Scale, et Palace Skateboard. Sans mentionner le fait qu'il a fait revivre la mode Air Force One à une période où plus personne ne la portait.

Les rappeurs ont de plus en plus de poids dans la mode streetwear, mais ils participent également au développement du projet. Il est plus que jamais fréquent de voir des rappeurs dans le cadre du rôle de directeur créatif. Qu'est-ce que cela signifie ? Eh bien, en plus du fait de revêtir les vêtements de la marque et de manifester son appartenance publiquement, le rappeur donne des suggestions et réalise des créations de vêtements pour la marque.

Les rappeurs ont un univers visuel bien plus pointu que jamais, et que les marque de streetwear sont en train d'exploiter plus que jamais. Ce qui les aide à conserver ou à accroître leur notoriété.

L’évolution du style streetwear

De ses origines dans la rue, à son rayonnement dans les conventions de prêt-à-porter des grandes maisons de luxe, le streetwear a beaucoup " mûri ". C’est un genre qui a su se développer de façon régulière et qui arrive aujourd'hui à sa maturité.

Quelques marques streetwear ne se sont pas assez remises en question et ont donc cessé d'exister, tandis que beaucoup d'autres se sont depuis lancées comme par exemple nous-même en 2016 avec le projet Fäte workshop.

À la base, le mode de vie streetwear se caractérisait par des vêtements larges : jeans "baggy", t-shirts XXL dont les manches tombent sous les coudes, sweats à capuche avec une emmanchure partant de 10 cm sous l'épaule... Un style agrémenté de sneakers épaisses et d'une casquette New era. Mais très vite, quelques personnes ont préféré privilégier les jeans plus serrés, comme les skateurs californiens avec leurs pantalons skinny ou encore des rappeurs comme Lil Wayne.

En réalité, la "liberté" qui est l’essence de la mode streetwear a encouragé la diversification. Les gens se sont reconvertis dans les basiques de leur armoire. En fait, deux personnes ayant un style streetwear ont parfois des looks différents (Comme deux auditeurs de rap, l'un écoutant Marwa loud et l’autre le jeune prodige la Fève, les deux n'écoutent pas la même musique)

La mode streetwear en 2022

Aujourd'hui, les silhouettes sont plus cintrées et les créations plus soignées, avec le recours à de belles matières et un grand souci du détail dans la fabrication des vêtements. La sobriété a succédé aux énormes imprimés très répandus des premiers jours. Par ailleurs, il existe une correspondance croissante entre le streetwear et le workwear (Pensez à la hype autour de Carhartt et Dickies qui sont avant tout des marques pour les travailleurs sur les chantiers).

La clientèle s'est également diversifiée : le streetwear n'est désormais plus considéré comme associé à la culture des jeunes anarchistes et anticonformistes, comme à ses balbutiements. Il atteint des groupes d'âge plus mûrs et a ainsi envahi toutes les classes socio-économiques. Il a depuis bien longtemps déserté la rue pour investir les commerces haut de gamme des plus grosses capitales. S’habiller en streetwear peut donc être plus onéreux que jamais.

Le streetwear haute couture

Tout d'abord, évoquons Dapper Dan. Il a prouvé très tôt à tout le monde que le streetwear et le luxe pouvaient très bien faire la paire. Pour faire court, Dapper Dan est un designer autodidacte de Harlem qui a repris des pièces de très grandes marques comme Louis Vuitton ou Gucci et les a réadaptées en streetwear.

Ses meilleurs clients étaient des personnalités noires du monde du hip-hop et du sport. Après avoir été soumis à de fortes contraintes de la part de grands distributeurs tels que MCM, Louis Vuitton et Gucci, Dapper Dan a été forcé de fermer son commerce. Mais quelques quelques années plus tard, c'était aux marques de luxe de reprendre ce qu'il avait accompli.

Dapper dan, le king

Ainsi, Louis Vuitton s'est inspiré de son œuvre pour la communication du 100e anniversaire de la maison et a fait apparaître Grand Master Flash sur son affiche. Gucci a également reproduit l'une de ses vestes. Celui qui passait pour un créatif de second ordre est définitivement devenu l'avant-garde.

Il y a aussi les créateurs artistiques les plus en vogue du moment qui viennent tous du milieu du streetwear : Le très regretté Virgil Abloh, responsable artistique chez Louis Vuitton, ou Demna Gvasalia, le créateur de la maison Balenciaga.

Le streetwear est si populaire que Gucci a créé des solutions urbaines, avec des sweats à capuche, des t-shirts et des bonnets où le logo Gucci est très prédominant. La stratégie était de privilégier le logo, ce qui est habituellement le cas dans le streetwear vintage.

Comment bien porter un outfit streetwear ?

Le hoodie ou pull à capuche

Un grand classique de la mode streetwear, Le hoodie complètera votre look à la perfection. Initialement venue du monde du sport, le hoodie est apparu dans les universités en 1920. Après un bon siècle, le hoodie ou sweat à capuche s’est totalement démocratisé et vous croiserez des personnes le portant dans des tenues complètement différentes. Notre équipe a un petit faible pour les hoodie portés sous une veste type trench coat ou sous une surchemise en flanelle.

Découvrez le Sweat qu’il vous faut en cliquant juste ici :

Le bonnet de pêcheur

Attention, cet accessoire est valable en hiver et automne seulement. Le bonnet de pêcheur connait un grand succès ces dernières années et on comprend pourquoi. Son look unique lui permet de rajouter une touche originale à votre tenue, tout en vous gardant au chaud.
L’équipe Fäte workshop vous conseil ce modèle en particulier, pour homme ou pour femme, qui est un passe partout et attirera l’œil à coup sûr (Cliquez sur la photo pour vous le procurer):

Le t-shirt skate

Veillez à ce que celui-ci ai une bonne coupe, la longueur des manches est primordiale ! N’hésitez pas à prendre des T shirt oversize et à ajouter un ourlet aux manches pour tomber pile au-dessus du coude. Evitez les gros logos imprimés sur le devant et préférez la sobriété d’un petit design sur le cœur.
Concernant la couleur, le noir et le blanc vous permettront de ne jamais vous tromper ! Retrouvez notre sélection de T-shirt skate juste ici :

Le pantalon

Surement la partie la plus compliqué à conseiller. Le choix du pantalon est complètement lié à la personne qui le porte : Certains vous diront qu’un jean noir fait l’affaire dans presque 100% des cas (c’est mon cas), d’autres préfèreront des chino ou des pantalons en velours, mais ce qui est sûr c’est que les pantalons de costume un peu vintage sont vraiment efficaces pour compléter une tenue. Ils offrent un résultat mixant les styles ce qui n’est pas pour nous déplaire !

Les bijoux et accessoires

Pour compléter une tenue streetwear, rien de vaut l’ajout de plusieurs accessoires bien choisit ! Commençons par les bijoux : Portez une simple chaine plaquée or par-dessus un T-shirt noir oversize pour le faire ressortir. Vous les trouverez dans n’importe quelle boutique de bijoux femme. Le maitre mot est la sobriété (ne vous la jouez pas Lil jon avec sa chaine en diamant de 6kg), accordez le style de vos bijoux ensemble et ne vous laissez pas tenter par la sur enchères.
Simple et efficace, vous pourrez également ajouter un tote bag imprimé dans la poche de votre hoodie que vous pourrez ressortir a tout moment pour transporter vos achat.

Les sneakers

Comment parler de la mode streetwear sans communiquer sur la base des bases, les sneakers ! Sans elle, les tenues serait si fade. Commençons par le commencement avec des classiques : La Air force 1 et la Air max 1 ? Avec ces modèles, pas d’erreurs au casting, vous avez les paires les plus iconique et tendance. Personnellement, l’équipe penche plutôt pour des vans old school mais ce n’est que notre avis.

Les running shoes font également un retour en force dans le monde de la chaussure streetwear avec des marques comme New balance qui ne passent pas inaperçu !

Les choses à éviter

Pour ne pas ressembler aux mannequins de la section streetwear de la redoute, évitez simplement de porter ces quelques éléments : Le combo baggy et snapback (idéal dans les années 2000, un peu cliché en 2022 sauf si vous vous appelez A$AP Rocky).

Merci à vous de nous avoir lu jusqu’au bout, la mode streetwear est au cœur de nos quotidiens et nous espérons vous l’avoir retranscrit dans les détails.
Retrouvez nos collections de vêtements, accessoires et art en cliquant sur le bouton accueil.


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire